Mise en contexte

Nous entrons dans la deuxième phase du projet, après avoir découvert leurs correspondants grâce à des indices, les enfants vont maintenant pouvoir partager avec leur Pélicopains (de leur pays et d’un autre) leur culture au travers de reportages photos/vidéos, ou de courts récits. 

Nous avons posté une vidéo de Pélico et notre mascotte qui se présentent l’un à l’autre et nous avons reçu une question de la part d’une autre classe.

Les objectifs de cet atelier sont :

  • Découvrir comment on forme une question en français
  • Travail d’écriture
  • Travail de lecture

La question était la suivante :

Démarrer l’atelier !

Pour commencer, j’ai demandé à plusieurs élèves de lire la question. Puisque mes élèves n’ont pas pour langue maternelle le français, je trouvais intéressant de les faire travailler sur la lecture même avec une simple question posé par les Pélicopains. Je pouvais de cette manière voir s’ils faisaient attention à la prononciation et à l’intonation.

Nous avons ensuite étudier la formation d’une question en français (avec les questions simples et complexes).

Mais alors qu’est ce qu’on répond ?

Ensuite les élèves ont travaillé seul pour répondre à la question. Ils devaient chacun écrire une phrase répondant aux questions : « pratiquez-vous des activités ? » et « si oui, laquelle ou lesquelles ? »

Ensuite chacun à lu ses réponses à haute voix et j’ai écris au tableau les activités que les élèves pratiquaient et s’ils n’en pratiquaient pas. Et nous avons écrit une réponse commune rassemblant toutes les activités.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.