Des accessoires techniques

Au niveau matériel, pour réaliser vos reportages, il vous faut :

Smartphone, caméra, ou appareil photo. Pour stabiliser votre image, un trépied est l’idéal. Sinon, vous pouvez tenir votre caméra à deux mains et maintenir les coudes collés au corps.
 
Dans tous les cas, les microphones captent mieux les sons quand ils sont proches de la source à capter. Vous avez le choix entre :

le micro intégré de votre appareil d’enregistrement ; c’est ce qu’utilise la grande majorité de vos collègues. Il est, en soi, suffisant, mais sa faible qualité demande beaucoup de précaution pour ne pas avoir de sons parasites. Il a besoin d’être :

  • assez proche de la source sonore (l’élève qui parle)
  • à l’abri du vent
  • dans un milieu assez silencieux ; il capte un peu tous les sons parasites (avions, voitures, ventilateur, cris d’une cour d’école, climatiseur et autres ronronnements mécaniques)

  un micro externe ; c’est la meilleure option. Elle demande un investissement en matériel et en temps, et vous concerne si vous avez ces ressources. Contrairement au microphone intégré, il faut :

  • soit le brancher directement à votre appareil d’enregistrement vidéo ou via un câble (plus simple pour le technicien, mais un peu plus contraignant pour les mouvements des acteurs selon la longueur du câble)

  • soit enregistrer le son à part sur un enregistreur (téléphone, ZOOM H4…), puis au montage le synchroniser avec la vidéo

  Les différents types de microphones externes sont :  

  • cravate, on le clip sur le col ou au niveau de la poitrine, comme au journal TV. Il capte les sons venant de toutes les directions, mais a une portée très limitée car il est conçu pour être accroché à la source sonore
  • main, il capte presque uniquement la voix devant laquelle il est placé, mais il faut le positionner très proche de la bouche. C’est pour cela que les reporters de terrain l’utilisent : il capte leur voix et atténue tout le bruit de l’événement autour
  • canon, il capte tout ce vers quoi il est pointé et a une assez grande portée comparé aux précédents micros. Il est soit monté directement sur la caméra/appareil photo, soit monté sur une perche portée par le perche-man qui va l’approcher au plus près de la source sonore
 

Et vous ? Quel est votre dispositif technique ? Pourquoi l’avoir choisi ? A-t-il des inconvénients ?
Nous serions ravis d’avoir vos retours pour mieux connaître le matériel que vous utilisez.

  Vous avez également à disposition un guide d’achat audiovisuel que nous avons testé et disponible dans la rubrique Ressources.

No HTML was returned.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.